Les syndicats du Canada accueillent l’accord Canada-Alberta sur les garderies abordables

Les prix élevés et l’insuffisance de places à prix abordable tourmentent les parents se préoccupant de l’inflation d’un océan à l’autre

Ottawa, Ontario, CANADA


OTTAWA, 15 nov. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les syndicats du Canada accueillent l’accord longtemps retardé entre le Canada et l’Alberta sur les services de garde à l’enfance et remercient toutes les personnes qui ont milité de longue date en faveur de cet accord.

« En ces temps où les travailleurs et travailleuses et leurs familles voient augmenter à peu près tous les prix, mettre les prix des services de garde à l’enfance à la portée des parents d’un océan à l’autre est un moyen vital par lequel les gouvernements peuvent rendre la vie plus abordable », dit Bea Bruske, présidente du Congrès du travail du Canada. « D’innombrables personnes ont milité inlassablement pendant des décennies à cette fin en Alberta et dans l’ensemble du Canada. Il faut maintenant que tous les gouvernements concluent des ententes sur les services de garde à l’enfance et que les investissements dans le personnel de l’apprentissage et de la garde des jeunes enfants soient accrus. »

Après l’annonce de l’accord avec l’Alberta, l’Ontario et le Nouveau-Brunswick demeurent les provinces les plus grandes n’ayant pas encore conclu d’entente sur les services de garde à prix abordable. Madame Bruske incite le gouvernement fédéral à redoubler d’efforts pour conclure des ententes avec les autres provinces et les territoires.

« Il a été exaspérant de voir les premiers ministres provinciaux conservateurs tarder à rendre les services de garde à l’enfance plus abordables, particulièrement pour toutes les femmes mises sur la touche de l’économie pendant la pandémie », précise madame Bruske. « La combinaison des prix élevés et de l’insuffisance des places à prix abordable a amené de trop nombreux parents, principalement des femmes, au bord du gouffre économique. Il faut que les gouvernements conjuguent leurs efforts pour aider les femmes à trouver un moyen de réintégrer la population active. »

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec :
Relations avec les médias du CTC
media@clcctc.ca
613-526-7426