Oceana Canada affirme qu’il n’a jamais été aussi urgent de rétablir les pêches face aux changements climatiques, à la surpêche et à la perte de biodiversité

Des spécialistes des pêches et des océans, des dirigeants autochtones et de l’industrie de la pêche, ainsi que des décideurs politiques se réunissent pour la première fois en plus de cinq ans afin de restaurer les pêches sauvages épuisées du Canada


OTTAWA, 26 oct. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le symposium d’Oceana Canada, intitulé Rebuilding Abundance : Priorities for a Resilient Ocean, qui a lieu aujourd’hui à Ottawa, réunit d’éminents spécialistes des océans et de la pêche, des dirigeants autochtones et de l’industrie de la pêche et des décideurs de partout au Canada, ainsi que l’acteur primé et président du conseil d’administration d’Oceana, Sam Waterston, reconnu pour ses rôles dans Law & Order et Grace and Frankie. Le symposium a pour but de déterminer les façons de rétablir l’abondance des océans canadiens en priorisant le rétablissement des populations de poissons épuisées pour la santé et la viabilité à long terme des communautés côtières, de l’économie marine et des océans du pays. Le rétablissement des pêches est une question urgente, car des menaces comme les changements climatiques, la surpêche et la pollution dévastent les océans.

Depuis son premier symposium en 2016, Oceana Canada a vu des progrès importants quant aux efforts du gouvernement pour rétablir les stocks de poissons épuisés, y compris l’injection de nouveaux fonds pour le Plan national de protection des océans. Oceana Canada a aussi fait campagne et salué les nouvelles dispositions législatives et réglementaires pour rétablir l’abondance via la Loi sur les pêches. Cependant, moins du tiers des pêches canadiennes sont considérées comme en bonne santé. Il est urgent d’accélérer les engagements et les actions du gouvernement pour rétablir la santé des populations de poissons du Canada, en priorisant des pêches prospères et des océans sains qui renforceront la résilience des communautés, contribueront à l’économie des produits de la mer et procureront une valeur socioculturelle et nutritionnelle essentielle.

« Sans action immédiate du gouvernement canadien pour rétablir l’abondance des océans, les communautés côtières qui dépendent d’écosystèmes marins sains sont menacées. Déjà confrontées aux menaces liées aux changements climatiques menant au réchauffement des océans et à des événements comme l’ouragan Fiona, ne rien faire pour mettre fin à la surpêche et à la mauvaise gestion des pêches crée un avenir incertain, » affirme Josh Laughren, Directeur exécutif d’Oceana Canada. « Il n’a jamais été aussi urgent de se rassembler pour accélérer la prise de décision afin de renforcer la résilience. »

L’événement prévoit également la participation de l’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, et du leader autochtone Elder Dr Albert Marshall, du clan Moose de la nation Mi'kmaw, qui participeront virtuellement à la discussion et à une séance de questions. Parmi les conférenciers et panélistes figurent des universitaires de partout au Canada et des représentants de Pêches et Océans Canada, du Conseil canadien des pêches et d’Ocean Choice International. Parmi les autres participants, notons les associations de l’industrie de la pêche Fish, Food and Allied Workers (FFAW) et Skipper Otto, un organisme de pêche soutenu par la communauté, ainsi que la Fédération des pêcheurs indépendants du Canada. Les discussions seront animées par plusieurs éminents journalistes canadiens spécialistes des pêches et des océans.

En novembre, Oceana Canada publiera son sixième Audit des pêches, une analyse annuelle des pêches canadiennes et de la façon dont elles sont gérées. Depuis le premier audit réalisé en 2017, les données démontrent que le Canada pratique toujours la surpêche des stocks épuisés, comme le capelan; et qu’il ne réussit pas à soutenir le rétablissement des populations de poissons sauvages ni à prendre en considération les menaces comme les changements climatiques, lesquelles pèsent sur les stocks les plus lucratifs du pays, dont le crabe des neiges et le homard.

L’ordre du jour du symposium se concentre sur trois thèmes principaux :

  • Un océan abondant est possible : quel est le potentiel de rétablissement de l’abondance dans les océans du Canada au cours de la prochaine décennie ?
  • Un océan abondant est notre héritage : quelles sont les opportunités de croissance pour la sécurité alimentaire, les revenus et la subsistance des communautés côtières ?
  • Révéler le potentiel du Canada pour une économie bleue florissante : quels changements devraient être apportés à la gouvernance des océans et aux investissements dans les cinq prochaines années ?

Veuillez noter que cet événement a lieu en anglais seulement. Pour la liste complète des participants et leur biographie, et pour en savoir plus sur l’événement Rebuilding Abundance : Priorities for a Resilient Ocean, veuillez visiter le https://oceana.ca/en/oceana-canadas-science-symposium.

Grâce au soutien de la Becht Foundation, Oceana Canada s’est associée à Only One pour la réalisation de communications numériques visant à sensibiliser et à mobiliser la population en faveur du rétablissement des pêches. À ce jour, près de 40 000 personnes ont signé une pétition demandant au ministre des Pêches du Canada de mettre fin à la surpêche au Canada.

Établie en 2015, Oceana Canada est une organisation caritative indépendante faisant partie de la plus grande organisation internationale vouée exclusivement à la conservation des océans. Les campagnes d’Oceana Canada ont notamment contribué à mettre fin au commerce des nageoires de requins, faire du rétablissement des populations de poissons épuisées une obligation légale, améliorer la façon dont les pêches sont gérées, et protéger les habitats marins. Nous travaillons avec la société civile, les universitaires, les pêcheurs, les populations autochtones et le gouvernement fédéral afin d’aider les océans canadiens à retrouver leur santé et leur abondance d’autrefois. En rétablissant les océans canadiens, nous fortifierons nos communautés, profiterons de plus grands avantages sur les plans économique et alimentaire, et protégerons notre avenir. Apprenez-en plus au www.oceana.ca.
Twitter: @OceanaCAN

Une photo accompagnant ce communiqué de presse est disponible à l'adresse suivante : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/5785f3a3-8d24-4dd0-9b25-172a4bd6d7d0


Communautés côtières et pêche

Contact Data